Antalgiques de palier 2 (seuls et associés)

Depuis le retrait du marché européen du dextropropoxyphène en 2011, il ne reste plus que 2 antalgiques de palier 2 disponibles en France : le tramadol et le codéine.

Tramadol et codéine sont deux opioïdes présentant un profil d’effets indésirable commun (Source : Prescrire) :

  • troubles digestifs fréquents : nausées, vomissements, constipations ;
  • troubles neuropsychiques fréquents : somnolences, confusions, sensations vertigineuses, troubles de l’humeur, hallucinations ;
  • troubles mictionnels ;
  • myosis ;
  • transpirations ;
  • baisses de la libido et troubles de l’érection ;
  • bradycardies, tachycardies, palpitations, hypotensions orthostatiques ;
  • troubles du rythme ventriculaire
  • hypothermies ;
  • urticaires et prurits liés à un effet histaminolibérateur ;
  • syndromes de sevrage, dépendances physiques et psychologiques dans certains cas ;
  • augmentations de la pression intracrânienne ;

Selon la revue Prescrire, « l’interet de l’adjonction de tramadol au paracetamol pour traiter la douleur reste à démontrer, ce qui n’est pas le cas des effets secondaires du Tramadol : surcroît de troubles neuropsychiques (dont des convulsions), hépatiques, respiratoires et cardiovasculaires, hypoglycémies ». Quand l’ajout d’un opioïde faible est justifié, notamment après échec du paracétamol seul, « mieux vaut préférer la codéine, dont la balance bénéfices-risques est la plus acceptable, malgré ses limites ». (Prescrire n° 241 p527, n°327 p23 et n°329 p185).

NB : La revue Prescrire signale aussi un risque d’hyponatrémie sous  Tramadol (Prescrire n°383, p665).

Depuis le 15.03.15, l’Agence européenne du médicament (EMA) n’autorise plus les médicaments contenant de la codéine aux enfants de moins de 12 ans. Cette contre-indication concerne les préparations antalgiques comme les sirops contre la toux ou le rhume, précise-t-elle dans un communiqué. Pour les enfants de moins de 12 ans, il ne reste donc que le tramadol comme antalgique de palier 2 (cf : fiche de bon usage et de recommandations des antalgiques en pédiatrie du CHU de Toulouse – 12.11.13).

Chez la femme enceinte sous codeine (ou morphine), l’enfant à naître est exposé, à partir du 2ème trimestre de grossesse, « à des effets indésirables cardiovasculaires. Lorsque l’enfant nait imprégné de codéine ou de morphine car la mère en a utilisé jusqu’au moment de l’accouchement, le nouveau né est exposé à une dépression respiratoire avec des troubles de la succion, à des troubles cardiovasculaires et à un syndrome de sevrage, d’autant plus important que les doses sont élevées et l’exposition prolongée. Une surveillance du fœtus exposé, puis de l’enfant à la naissance est à organiser ». (Prescrire n°358, p 601-604).

NB : L’utilisation de codéine est illogique pour traiter une toux de l’asthmatique. Dans un traitement antalgique, la codéine est contre-indiquée pendant la crise d’asthme (RCP UK-Irlande), à cause de son effet respiratoire, et une précaution générale d’utilisation est logique pour inviter le patient asthmatique à la vigilance à cause de ce même effet (RCP Suede-Finlande). Tout ceci est bien exposé sur le blog du twitto pharma, @HygieSuperBowl.

Liste des produits

Tramadol seul :

BIODALGIC

CONTRAMAL

MONALGIC

MONOCRIXO

MONOTRAMAL

OROZAMUDOL

TAKADOL

TOPALGIC

TRAMADOL

ZAMUDOL

ZUMALGIC

Tramadol associé au paracetamol :

IXPRIM

TRAMADOL/PARACETAMOL

ZALDIAR

Codéine seule :

CODEDRILL

CODENFAN

DICODIN LP

NEO-CODION

PADERYL

Codéine associée :

ALGICALM

ALGISEDAL

ANTARENE CODEINE

CLARADOL CODEINE

CODOLIPRANE

COMPRALGYL

DAFALGAN CODEINE

DINACODE

EUCALYPTINE LE BRUN

EUPHON

GAOSEDAL CODEINE

KLIPAL CODEINE

LINDILANE

MIGRALGINE

NEO-CODION

NOVACETOL

PARACETAMOL CODEINE

POLERY sirop ad

PRONTALGINE

PULMOBAILLY

PULMOSERUM

RHINATUX

SEDASPIR

THIOPECTOL

TUSSIPAX

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s